Cette rubrique comprend 20 sous rubriques. Pour être titulaire de ces qualifications dans le domaine de l’ingénierie, il est demandé de :

  • Maîtriser les techniques correspondantes (fondations, ossature, génie civil, restauration, démolition d’ouvrages, couvertures, parois externes, isolation, corps d’états techniques du second œuvre)
  • Gérer les interfaces entre les corps d’états du gros œuvre et du second œuvre,
  • Maîtriser également la qualité, les délais et les coûts aux différentes étapes d’un projet (comparaison de choix, estimations, suivi financier),
  • Maîtriser enfin les critères de développement durable et notamment : la sécurité (incendies, séismes, tempêtes, …), le confort (isolation, …), le choix et durabilité des matériaux, …

D’une façon générale, les prestations concernées sont des prestations identifiées par la loi sur la maîtrise d’ouvrage publique de 1985, dite loi MOP, pour le bâti (tant pour les constructions neuves que pour la rénovation ou la transformation de constructions anciennes).

Dans le cadre des projets liés à cette candidature, nos références témoignent de la maîtrise de la plupart des éléments détaillés ci-dessus. Nous faisons appel à un bureau d’étude thermique spécialisé pour optimiser les choix de matériaux, en lien avec les exigences thermiques des projets.

Dans ce même cadre, nous réalisons l’étude de l’ensemble des corps d’état, nous permettant de travailler sur des interfaces claires et cohérentes entre les différents corps d’états.

Pour toutes les spécifications complexes de cette qualification (fondations spéciales, structures bois complexes, risques d’incendie complexes, etc…) nous ne disposons pas ce ces compétences en interne à notre structure. Lorsque ces compétences sont requises dans le domaine du logement, cela concerne principalement les ouvrages de fondations spéciales. Dans ce cas, c’est le géotechnicien désigné par le Maître d’Ouvrage qui est expert dans le domaine. A titre d’exemple, pour la conception du T7B1 à Paris 13ème, bâtiment sur boites à ressorts précontraintes, nous avons travaillé étroitement avec un bureau d’études spécialiste des structures sur appuis élastiques.

Optimisation de la structure

Nous sommes particulièrement convaincus de l’importance de l’optimisation de la structure, dont la part avoisine les 40% du coût de construction et qui, avec l’enveloppe du projet, constitue l’essentiel des optimisations ayant un réel potentiel économique.

Lors des phases d’Avant Projet d’une opération, STUDETECH réalise une étude de structure permettant l’optimisation de la répartition des charges, dans un souci de maîtrise optimale du budget alloué par le Maîtrise d’Ouvrage.

Notre savoir-faire sur ce point a particulièrement été reconnu par la société INTERCONSTRUCTION qui nous a confié de nombreuses missions spécifiques de pré-études technico-économiques visant à évaluer pour divers projets plusieurs conceptions possibles d’infrastructures, ceci en fonction de paramètres tels que la présence de pollution des sols, d’aquifères ou de carrières, de la proximité de constructions mitoyennes, de la nature des fondations et des modes de terrassements envisageables, etc…

Nous sommes également très attachés à l’optimisation de la conception des parkings, de façon à assurer leur rentabilité maximum, le scrupuleux respect des normes en vigueur quant à leurs dispositions volumétriques, et ceci combiné avec l’exigence d’optimiser la superposition des porteurs avec les charges venues de la superstructure.